jeudi 7 mai 2015

LES DOUZE TRIBUS D’HATTIE / AYANA MATHIS

Photo Ronan Beauvois


Les douze tribus, ce sont les douze enfants dont s’est occupée Hattie : onze enfants, plus sa petite fille... Tous ont droit à un chapitre. Car ce livre est construit autour de chaque enfant. Chaque chapitre, telle une petite nouvelle, raconte un moment de leur vie à une époque différente : un don pour le prêche, une révélation, une folie, une réussite sociale, un manque… toujours sur fond de ségrégation. Le texte est sobre, sans effets, un peu distant, à l’image de ce curieux personnage de mère courage dont on découvre un peu plus la vie au fil des pages. L’histoire de Bell est plus troublante et poignante que les autres : souvent insaisissable, Hattie s’y révèle plus touchante. Au-delà de la mère qui a élevé ses enfants à la dure, Hattie a su rester elle-même : une femme avant tout.

14 commentaires :

  1. Nice Inspirations

    FOLLOW my Blog!!! Maybe we can follow each other!!!
    http://rimanerenellamemoria.blogspot.de

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais il à l'air bien. Je rêve d'une famille nombreuse !! Bon je sais que ça n'a rien à voir, là c'est l'histoire d'une femme qui a surement dû élever ses enfants dans une Amérique dur et très raciste ! Chapeau !

    http://theelsadiary.com/2015/05/08/empties-or-almost/

    RépondreSupprimer
  3. Looks like a cool book :)

    Rachel xxx
    http://www.thedailyluxe.net

    RépondreSupprimer
  4. Great post. Kiss
    http://lebalzi.it/

    RépondreSupprimer
  5. Great blog post Xxx
    If only I listened in my french classes

    http://itsjustwinnie.blogspot.co.uk/

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les nouvelles donc je pense que j'aimerais ce livre!!

    xoxo,
    http://petitemaisonoffashion.blogspot.com/ ♥

    RépondreSupprimer
  7. Nice!!!!

    http://shareasecretmag.com/

    xoxo

    RépondreSupprimer
  8. Such a lovely storyline! I've never heard of this book before but I think I'll add it to my Summer Reading list :)

    be the plebeian

    RépondreSupprimer